Le jeûn préopératoire

Avant toute anesthésie, il est obligatoire d'être à jeun.

 

En effet, sous anesthésie, la digestion s'arrête et le réflexe de la toux disparaît. Or, c'est ce réflexe qui empêche les aliments d'aller dans les poumons en cas de vomissement et qui permet donc d’éviter un étouffement.

Les horaires de jeûne sont prévus pour que l'estomac soit vide au moment de l'anesthésie, mais sans subir  un temps de jeûne excessif. En pratique, il n'est pas toujours facile de concilier ces deux exigences. Le temps de jeûne peut varier avec le type de nourriture et de boisson.

L'anesthésiste vous renseignera à ce sujet et précisera les horaires.

 

Il ne faut pas manger, boire, fumer, mâcher du chewing-gum, sucer des bonbons, etc...

 

 

Recommandations pour le jeûne opératoire 

  • Liquides clairs (eau, jus sans pulpe, thé sucré) : 2 heures avant l'intervention
  • Lait maternel: 4 heures avant l'intervention pour un enfant 
  • Nourriture solide (repas léger) : 6 heures avant l'intervention

 

 

 

 

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© Laurent Merson